Vendredi 7 juillet 2017 : Réveil en force … enfin … plutôt en crampe. On a sûrement trop forcé hier et les mollets de Simon se refusent à se mettre en route. Il prendra le train (enfin s’il passe) pour la capitale.

Pour ma part, j’irais visiter les grottes près de Divaca qui sont reprises au patrimoine mondial de l’Unesco.

100 kilomètres me séparent de Ljubljana, malheureusement, vous n’aurez pas de photos, elles sont « bloquées » sur mon téléphone. La mémoire de mon appareil photo a atteint sa limite.

Je crois que je n’ai jamais eu aussi chaud et soif : 6 litres d’eau, 1 litre de coca-cola, 1 litre de bière ne suffiront pas à étancher ma soif !

Arrivée dans la capitale où Simon m ‘a préparé un repas (et je n’ajouterais pas le qualificatif « bon »)

DSC_0530.JPG

Le jardin de la maison d’hôte

DSC_0541.JPG

Le petit mot de Simon :

« En effet, cher Jean, crampe dès 6 h du matin. heureusement, nous n’étions pas en dortoir. Alors que je dormais si bien !!!!  Plus possible de poser mon pied sans engendrer une vive douleur qui restera toute la journée. Il ne me reste plus qu’à prendre le train pour pour la capitale. Comme Jean continue à vélo, je réserve une chambre d’hôtes avec toutes les conditions « made in Simon » : tentures, moustiquaires, proche du centre et volets. Il me rejoindra par après. Je lui prépare un petit plat : hamburger viande Slovène et pâtes « berk ». C’était sur ma liste, acheter les plus mauvaises pâtes du monde …. .A noter que j’ai pédalé quand même 25 km dans la douleur … »

Information du jour :

  • Temps : Soleil
  • Kilométrage : 103 km au compteur – 100,4 km Strava
  • Problème technique : nihil
Publicités