Jeudi 6 juillet 2017 : Après une visite du vieux port de Trieste

DSC_0442.JPG

et de quelques places dont j’ai oublié le nom, on se déplace dans la ville d’à côté : Muggia enfin pas si à côté : 18 km. On y arrive en plein temps de midi, la pause est bienvenue !

DSC_0471

DSC_0474.JPG

DSC_0477.JPG

Vers 15h30, il est l’heure de mettre les voiles vers la Slovénie

DSC_0481.JPG

Notre premier tronçon en travaux, les gentils slovènes nous permettent de passer entre les grues mais le passage de la grille est compliqué avec les bagages sur le vélo

DSC_0485.JPG

Mais malheureusement, le chemin eurovélo 9 n’est pas encore terminé, et il se transforme rapidement en sentier

DSC_0489.JPG

En Slovénie, le Dieu des figues est de la partie

DSC_0492.JPG

A partir d’ici, les difficultés alpines vont se mettre en travers de notre chemin, montée de plus de 30 sur des graviers, il va falloir pousser !!! Il va falloir monter tout en haut et pas seulement jusqu’à l’église mais bien au sommet de la colline.

DSC_0496.JPG

Dans le cochon, tout est bon

DSC_0505.JPG

Le petit mot de Simon :

« De Trieste vers la Slovénie. Avant de partir de l’Italie, je décide d’élaborer un programme à la Simon sur les statistiques du « Bonjour ». Sur dix salutations, neuf réponses avec un grand sourire. La « courtoisie italienne » est au RDV. Et nous voici en Slovénie ! Des montées à 30 %, une chaleur intenable de 38 degrés, trois réponses sur mes dix « hello », … . Bref, welcome in Slovenia ! Mais il y a du positif avec des paysages à couper le souffle avec ses montagnes et collines, un plaisir pour les yeux. Et en plus, il y a plein de figues. Que dire sur les repas ???? Le porc était délicieux et la bière « maison » très légère, donc très correcte pour moi. J’avais juste peur de finir à l’hôpital mais tout s’est bien passé. »

 

Information du jour :

  • Temps : Soleil
  • Kilométrage : 61,5 km au compteur – 49,6 km Strava ( allumé à Muggia)
  • Problème technique : nihil
Publicités